Local time

BUILD YOUR TRIP

Les Iles Loyautés

Décalage horaires : 
La Nouvelle Calédonie est en avance  sur la métropole de 10 heures l'hiver et de 9 heures l'été.
Ainsi, lorsqu'il est 8 heures du matin à Paris, il est, selon la saison, 18 heures ou 17 heures en Nouvelle Calédonie.

Le climat sur les Iles de Loyautés :
Le climat est particulièrement agréable. Ici, nul écart brusque de température. La moyenne est certes tropicale, mais modéré (23°) avec un mois de février un peu plus chaud (28°) et un mois d'août plus doux (18°).
Les cyclones qui, certaines années, passent par la Nouvelle Calédonie de fin décembre à fin mars ne s'attardent généralement pas sur Maré, Lifou et Ouvéa. A de rares exceptions près, ils y sont beaucoup moins violents. 
A noter encore, la température particulièrement douce de la mer (entre 22° et 25° tout au long de l'année).

Prévoir des vêtements et un couchage chauds en saison fraîche car la nuit la température baisse davantage que sur la Grande Terre.

Coutume et tourisme aux Iles Loyautés :
En tant que client d'une structure touritique, sorte de sphère aux codes occidentaux, il n'y a pas d'obligation de faire la coutume.
En revanche, si vous désirez quitter ce satut et vous rapprocher  de la culture traditionnelle, vous serez sûrement amené à faire la coutume, car ce geste de courtoisie vous permettra de séjourner en tribu, de visiter des sites particulers (dans la mesure où cela est justifié), de demander un guide, etc... Effectivement, dans ce cas prévoir de quoi faire la coutume en ayant au préalable acheté quelques coupons de tissus colorés (manou). Vous pouvez être créatif dans vos petits présents et chacun, en fonction de sa sensibilité, peut trouver une idée personnelle et utile, l'important étant de signifier son respect et son humilité vis-à-vis des autorités coutumières.

Pour les touristes, le respect de la coutume se manifeste surtout par l'interdiction de pénétrer dans certains lieux tabous (comme les enceintes des chefferies, certaines plages, forêts ou lieux particuliers qui ne sont pas nécessairement signalés) sans l'autorisation préalable des chefs de clan ou de tribu. Avant de visiter ces endroits, ou pour les photographier, renseignez-vous sur les démarches à entreprendre. Ce peut-être une simple requête verbale ou, dans des circonstances particulières, un geste rituel plus formel. N'hésitez pas à demander des indications à vos hôtes ou aux gens que vous rencontrerez en chemin. Ils vous expliqueront le sens de ces gestes symboliques et vus indiqueront la procédure à suivre. Reportez-vous également à la Charte éthique du voyageur, édité par Destination îles Loyautés, pour un tourisme éthique respectueux des cultures, des hommes et de leur environnement.

Comment s'habiller :
Prévoir des vêtements d'été légers, mais n'oubliez pas une petite laine et un vêtement de pluie : les nuits peuvent être fraîches, surtout en hiver (juin - septembre), et les pluies tropicales torrentielles. Dans la société Kanak, le respect et la pudeur sont des valeurs fortes, que le visiteur doit respecter. C'est la raison pour laquelle il faut éviter de se promener en tenue de bains en dehors des plages (la pratique du monokiki et, a fortiori, celle du nudisme sont strictement interdites aux îles Loyautés, même sur des plages qui peuvent vous sembler désertes).

Danses traditionnelles :
Il existe des troupes de dans professionnelles originaires de Lifou comme les troupes du Wetr, Kejëny, Drueulu et Xodre, qui se produisent lors de festivals en Nouvelle Calédonie, en France métropolitaine, et dans les pays evironnants. Elles accueillent également les croisiéristes lors de chaque passage de paquebots dans la tribu de Easo (Lifou). En dehors de cette circonstance, ainsi que lors des événements festifs (fête de l'avocat, foire des îles...), il n'y a pas de représentation de danses ou de musiques traditionnelles s'adressant au public. Plus qu'un folklore, les danses traditionnelles représentent l'une des expressions de la vivacité de la coutume et des traditions des Kanak des îles Loyautés.

Religion : 
Les habitants des îles sont croyants et pratiquants. A Lifou et Maré, environ 80 % de la populaton est protestante et 20 % est catholique. A Ouvéa, ce sont deux tiers de catholiques contre un tiers de protestants. Cette ferveur explique ce comportement prude entre les hpùùes et les femmes. Attention, la messe étant très suivie, il est particulièrement difficile de s'approvisionner les jours saints et le dimanche.

Alimentation et restauration en accueil en tribu :
Chez l'habitant ou en gîte il faut toujours prévenir pour chaque repas. La plupart de temps le responsable du gîte, souvent la femme, préparera la même nourriture que pour sa famille. Les menus sont simples et souvent confectionnés à partir de la production agricole et de lapêche, lorsque les conditions météorologiques ont été favorables. Dans le cas contraire, des boîtes de conserves ou des produits congelés peuvent remplacer les produits frais. Pour déguster des plats particuliers (crable de cocotiers, langouste, bougna), il faut passer la commande avant de partir par téléphone, puis 24h à l'avance.

Magasins et épiceries : 
Il est prudent de se renseigner sur les horaires d'ouverture pour faire des achats et le plein d'essence.

Argent :
On peut payer par chèques (en FCFP) toutes les prestations. Néanmoins, il est recommandé de se munir de suffisament d'espèces, à partir de Nouméa, pour régler les petites sommes (marché de produits locaux, petite rénumération de guide, transfert aéroport, etc...).
Attention, la plupart des gîtes et des commerces n'acceptent pas la carte de crédit. Toutes les banques ne sont pas représentées.

Cicuit de visite : 
Loin d'être une solution d'assistés, les circuits proposés par les guides sont sûrement le meilleur moyen, lors d'une première prise de contact, de découvrir l'île et de circuler en toute quiétude. Pour sortir des sentiers battus alliez circuit et randonnée !

Femme voyageant seule : 
Les îles Loyautés sont une destination sûre pour les voyageuses. Néanmoins, il existe dans le monde mélanésien un clivage homme/feme qu'il convient, en tant que touriste, de respecter. Porter une tenue correcte et fréquenter le groupe des femmes vous permettront d'entrer dans la vie de la tribu sans heurter les moeurs. Comme ailleurs, le bon sens et l'intuition sont indispensables.

Transport : 
Les îles Loyautés ne sont pas desservies par des bus communaux, ni par des taxis. Pour se déplacer, on peut louer une voiture ou un scooter. Réserver puis confirmer quelques jours avant le départ. Il existe un service payant de navettes qui relie les gîtes et les hôtels à l'aérodrome. Pour en bébéficier, réservez auprès d'un hôtel votre place dans la navette.

Conduite : 
La prudence et le respect des limitations de vitesse (50km/h) s'imposent aux abords des tribus pour protéger la population et en particulier les enfants qui empruntent la route à pied. La conduite se fait à droite et le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l'avant comme à l'arrière. Enfin, l'usage du téléphone portable est interdit au conducteur.

Auto-stop :
Le "pouce" se pratique facilement dans les îles. Comme ailleurs, en demandant poliment vous serez certainement pris. C'est en plus un excellent moyen de faire connaissance. Attention en dehors des zones urbaines, le trafic routir est faible. Comme partout, il faut respecter certaines règles de prudence.

Randonnées :
Les îles Loyautés proposent plusieurs circuits en fonction de votre niveau et de vos aspirations, de la simple promenade familiale d'une heure à une randonnée de plusieurs jours. Ne pas oublier d'emporter des vêtemnts et des chaussures de marche confortables car le terrain est souvent ecarpé et coupant ainsi que de l'eau en quantité suffisante.

Signalisation :
La signalisation des sites touristiques, des directions ainsi que des tribus est sommaire voire absente. Heureusement, le réseau routier est simple et la carte de lîle éditée par "Destination Iles Loyautés" est bien documentée. Les îles bénéficient d'une signalisation au sol qui matérialise l'entrée des tribus par des grandes bandes blanches.

Santé : 
Les îles Loyautés jouissent d'une situation sanitaire particulièrement bonne.
Emportez avec vous une petite pharmacie (paracétamol, désinfectant, pansement, etc...) ainsi que vos médicaments habituels (pilule, etc...) en quantité suffisante. En cas de maladie, vous pouvez vous rendre au dispensaire où un médecin vous examinera.

Moustiques :
Pensez à un bonne prophylaxie (tenue ample et couvrante, spray anti-moustiques, tortillons) car tous les gîtes ne proposent pas de moustiquaire.

Que voir et visiter en 10 jours, 2 semaines, 3 semaines et plus ?

La tentation est grande de vouloir visiter toute la Nouvelle Calédonie. Sachez cependant que la Nouvelle-Calédonie fait 500 km du nord au sud, que la vitesse maximale sur les routes est de 100 km/h dans le meilleur des cas... autant dire que pour se rendre d'un point à un autre cela prend plus de temps qu'on ne l'imagine.

Vous avez 10 jours de vacances sur place ou moins : concentrez-vous sur une seule île et la Grande terre.

Vous avez 2 semaines : là encore nous vous conseillons de vous concentrer sur la Grande terre, mais visiter une ile Loyauté et l'ile des Pins est toutefois possible avec un itinéraire rapide, en prenant des vols intérieurs qui partent de Nouméa.

Avec 3 semaines de vacances : vous pouvez confortablement visiter les 3 îles Loyauté en utilisant le ferry de Lifou à Maré, mais soyez un peu sélectif, vous ne pourrez pas tout voir ! Nous vous aidons à ne pas rater l'essentiel. Les possibilités d'itinéraires, de balades et de visites sont telles qu'il vous faudrait plusieurs mois pour tout voir !

Plongée en Nouvelle Calédonie

Bien que situé en zone sub tropicale la Nouvelle Calédonie bénéficie d'un climat tempéré et agréable toute l'année .

Pour autant, toutes les saisons ne sont pas équivalentes la période allant de septembre à novembre est classiquement decrite comme la meilleure par tous les guides. Météorologiquement cela est défendable, mais c'est un peu simpliste.

Pour la plongée, la température n'est pas le seul paramètre à prendre en compte et des eaux fraiches peuvent être idéales pour la clartée ou pour attirer certains animaux. Ainsi, aout et septembre sont les mois des baleines sur la Nouvelle Calédonie.

La fréquentation touristique varie notablement en cours d'année en fonction des vacances scolaires de la Nouvelle Calédonie et de la France, passant par son maximum en novembre, décembre et janvier. La basse saison se situe de fevrier à fevrier à aout, avec quand même un pic de remplissage (vacances de la France) du 15 juillet au 15 aout.

Vous devez vous souvenir que la Nouvelle Calédonie n'est pas habituée et équipée pour un tourisme de masse. C'est le pays de la nature et des relations humaines préservées donc aussi celui des petites structures, des accueils familiaux. Au période de haute saison vous risquez de trouver des strutures d'accueil et des vols intérieurs pleins. Les prix sont également maximum et souvent, seules les locations les plus chères sont disponibles. 

On y distingue quatre saisons 

de décembre à mars : c'est la saison chaude et humide. La température de l'eau est maximum (28°C), mais c'est aussi la période des depressions tropicales, qui sont accompagnées de pluies abondantes. Sur la grande terre, l'eau peut parfois être troublée par les fortes pluies. La Nouvelle Calédonie ne se trouve pas dans une zone très fortement cyclonique avec en moyenne un événement cyclonique notable tous les 4 ans. C'est néanmoins au cours de cette période que les alertes sont les plus probables. 

avril et mai : c'est une saison de transition. La zone de convergence intertropicale remonte vers le nord. Les perturbations tropicales sont rares et généralement peu actives. La pluviosité diminue et les températures décroissent sensiblement.

de juin à août : c'est la saison fraîche. Les fronts froids de perturbations d'origine polaire atteignent parfois le territoire. Leur passage s'accompagne de précipitations souvent abondantes, surtout sur le sud de la Grande Terre de vent d'ouest parfois très fort. On parle ici des "coups d'ouest".
La température de l'air passe par son minimum annuel entre la mi-juillet et la mi-août : certaine zone de la grande terre ou du centre des îles peuvent tomber en dessous de 10 °C la nuit. En zone maritime la température reste assez douce et rarement en dessous de 18°C. La température de l'eau et minimale (20°C).

de septembre à novembre : c'est une autre saison de transition. La région est protégée des perturbations d'origine polaire. L'alizé souffle en quasi permanence, c'est la période la plus belle de l'année, on l'appele la saison sèche.